Prochainement
Aucun événement
Newsletter
Accès Membres
Vendredi 28 septembre 2018 à 20H à la Collégiale :
bernard metz thumb maurice clerc
Bernard METZ au Trombone Maurice CLERC à l'Orgue

 

Entre Paix et Lumière

BERNARD METZ, trombone

Après ses études au Conservatoire National de Région de Strasbourg où il obtient une médaille d'or en trombone et en musique de chambre, Bernard Metz entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Gilles Millière.
ll y obtient les premiers prix de trombone et de musique de chambre.
De 1988 à 1992, Bernard Metz se produit au sein de différents orchestres (Opéra de Paris, Orchestre National de France, Orchestre du Capitole à Toulouse, Orchestre Philharmonique des Pays de la Loire, Orchestre Philharmonique de Strasbourg).
Il participe aux festivals d'Orange, Aix en Provence, Hivernales d'Avignon, Montpellier, Musica à Strasbourg.
Depuis 1992 il est trombone solo de l'Orchestre Dijon Bourgogne et enseigne comme professeur de trombone au Conservatoire de Musique de Dijon ainsi qu'au Pôle d'Enseignement Supérieur de la Musique de Bourgogne.

MAURICE CLERC, Orgue

Maurice Clerc s’inscrit dans la continuité de la grande tradition française tout en puisant son énergie dans le dynamisme de notre époque. Ses nombreux concerts, environ 1 300 récitals dans quelques vingt pays dont 28 tournées en Amérique du Nord (U.S.A et Canada), lui ont valu une réputation internationale.
Parcourant quatre continents depuis quarante ans, de l’Europe à l’Australie, Il se produit dans des lieux aussi prestigieux que Notre-Dame de Paris, la cathédrale SaintPatrick de New-York, le Dom de Lübeck, la basilique Saint-Marc de Venise, l’Oratoire Saint-Joseph de Montréal, la cathédrale Saint-Paul de Melbourne, l’auditorium de la N.H.K. de Tokyo ou le Culturel Center de Hong-Kong.
En 1987, il est invité à donner deux des concerts d’inauguration du grand-orgue Flentrop du nouvel auditorium de Taipeï. En 1999, il se rend à Séoul pour la convention des organistes.
En 2003, il était à Hong-Kong, puis ce sera la Chine, le Mexique, l’Afrique du Sud. Cette carrière internationale le conduit à se produire dans des festivals de premier plan tels Bruges, Ravenne, Madrid, Morelia, Saint-Eustache à Paris. Il est invité à Milstatt, Francfort, Budapest, Varsovie, Buenos-Aires et Montevideo.
Né à Lyon en 1946, Maurice Clerc est diplômé de l’Ecole Normale de Musique de Paris où il reçoit l’enseignement de Suzanne Chaisemartin. Au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il obtient, en 1975, un Premier Prix d’orgue dans la classe de Rolande Falcinelli.
Il poursuit ce parcours pendant plusieurs années avec Gaston Litaize avec lequel il approfondit l’interprétation du répertoire du xviiie siècle à nos jours.
Enfin, à partir de 1972, il a la chance de fréquenter les fameux cours d’improvisation que donnait Pierre Cochereau à l’Académie Internationale de Nice.
Il remporte le Prix d’Improvisation au concours international de Lyon en 1977. Maurice Clerc est organiste titulaire de la cathédrale Saint-Bénigne de Dijon depuis plus de 40 ans, puisque nommé officiellement à ce poste à Noël 1972. Il a été également professeur au Conservatoire de Dijon et chargé de cours à l’Université.
Maurice Clerc a enregistré une douzaine de CD dont Bach et les maîtres baroques allemands. Mais s’étant forgé une réputation dans le répertoire romantique et moderne et considéré comme l’un des spécialistes de la musique française, il s’est attaché à la promotion des œuvres majeures de Franck, Vierne, Dupré, Fleury, Langlais.
Ses plus récents enregistrements l’ont conduit à présenter Cochereau et un programme de transcriptions françaises.
Maurice Clerc est Chevalier de la Légion d’Honneur.

Programme

Trombone et orgue Claude GERVAISE

  • Cinq danses anonymes de la Renaissance 7’ XVI ème siècle

Orgue seul

  • Benedetto MARCELLO Andante du concerto en Ut mineur 4’ 1686-1739

Trombone et orgue

  • Georges Frédéric HAENDEL Concerto en fa mineur 10’ 1685-1759 ( Grave, Allegro, Andante, Final)

Orgue seul

  • Jean-Joseph MOURET Symphonies de Fanfares (1ère suite) 7’ 1682-1738 Ouverture Gracieusement et sicilienne Final (transcription de Maurice Clerc)
  • Jean-Sébastien BACH Toccata et fugue en Ré mineur, BWV 565 8’30 1685-1759

Trombone et orgue

  • Choral « Wachet auf, Ruft uns die stimme» 5’

Orgue seul

  • Jean LANGLAIS Suite Médiévale (extraits) 11’ 1909-1991 Prélude Méditation Acclamations

Trombone et orgue

  • Alexandre GUILMANT Morceau symphonique 7’ 1837-1911

Orgue seul

  • Charles TOURNEMIRE Improvisation on « Victimae Paschali Laudes » 11’ 1870-1939 (Reconstruted by Maurice Duruflé)